Partir

Qu’on se le dise …

  • Saint-Nazaire : la modernisation des ouvrages mobiles du port se poursuit
    Le programme de modernisation des ouvrages mobiles engagé en 2015 se poursuit à Saint-Nazaire. Après l'écluse est et le tablier de la porte amont de la forme Joubert, place désormais à la rénovation de l'écluse sud. Les portes amont von... […]
  • Un nouveau pacha pour l’ESNA
    Lundi 16 septembre, le vice-amiral d’escadre Bernard-Antoine Morio de l’Isle, commandant les forces sous-marines et la force océanique stratégique, a fait reconnaître le capitaine de vaisseau Pierre Rialland comme commandant de l’escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque (ESNA).  La cérémonie @ FRANCIS JACQUOT La cérémonie @ FRANCIS JACQUOT @ FRANCIS JACQUOT @ FRANCIS JACQUOT @ FRANCIS […]
  • Le Costa Smeralda sera livré en retard
    Son armateur espérait ces dernières semaines que le retard pris dans la construction de son nouveau paquebot pourrait être comblé. Il y a quelques jours encore, il assurait que la livraison du Costa Smeralda interviendrait comme prévu l... […]

Archives

Corse – Calvi : Trois personnes secourues à bord du yacht Maracana

Naufrage du yacht Maracana au large de Calivi en CorseLes secours maritimes ont été de nouveau exemplaires. Hier, deux personnes sur un navire en train de couler ont été sauvées au large de Calvi. C’est en milieu d’après-midi que le Cross-Med en Corse intercepte un message Mayday d’un yacht à moteur. Sans donner la raison de son appel, l’une des personnes à bord signale la position : 19 milles (35 km) de Calvi au nord-ouest. Mais la communication est difficile et le contact est perdu avec le navire.

Afin de se rendre compte de la situation, le Cross-Med en Corse recherche un moyen aérien à dépêcher sur zone. Un avion de la patrouille maritime Falcon 50 de la Marine nationale en mission au-dessus de la Méditerranée est dérouté. Dans le même temps, l’hélicoptère Dragon 20 (le Dragon 2B étant indisponible) décolle d’Ajaccio avec deux pompiers plongeurs.

À l’arrivée des secours, le Maracana était en train de couler par l’arrière. Il a finalement pu être remis à flot et remorqué jusqu’au port de Calvi.

Lire la suite sur Corse Matin