Partir

Qu’on se le dise …

Archives

L’ancien Monte Cinto de la SNCM sous le feu des chalumeaux

L’ancien RoPax français Monte Cinto vient d’être échoué sur une plage de Chittagong (Bangladesh) afin d’y être démoli. Commandé par la Société Nationale Corse Méditerranée –SNCM- et construit par les Ateliers et Chantiers du Havre, il avait été mis en service sur les lignes entre le Continent et la Corse en 1984. D’une jauge brute de 14798 tonneaux pour une longueur de 136 mètres puis une largeur de 22,50 le Monte Cinto pouvait embarquer 280 voitures et 140 passagers en plus des 1300 mètres linéaires de fret sur deux ponts.