Partir

Qu’on se le dise …

  • Caen : un vraquier bat le record du plus large navire franchissant les écluses
    Le port de Caen-Ouistreham a battu cette semaine le record du plus large vraquier ayant franchi sa grande écluse. Il s’agit du King Race, navire d’un peu plus de 28.000 tonnes de port en lourd, long de 169.4 mètres pour 27.2 de largeur.... […]
  • Marine nationale : la Taape joue les prolongations
    Ultime survivant des anciens bâtiments de soutien de région (BSR) de la Marine nationale, la Taape, qui a fêté en novembre dernier ses 37 ans de service, est toujours opérationnelle à Toulon, où elle a été cependant reclassée en chaland... […]
  • Première conversion d’un PSV pour une propulsion ammoniaque
    L’armement norvégien Eidesvik Offshore a signé un accord avec le groupe norvégien Equinor (ex-Statoil) pour la modification du Viking Energy. Ce PSV (navire de ravitaillement offshore), de 95 mètres de long pour 20 de large, construit en 2003, et tournant au GNL, va subir des travaux pour être propulsé par de l’ammoniaque. Un système de […]

Archives

Le Cléac’h : « Il y a des ouvertures… »

Toujours deuxième du Vendée Globe, à 220,4 milles de François Gabart au pointage de 12h ce mardi, Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) pense qu’il aura encore la possibilité de faire des choix tactiques pour revenir sur MACIF : « Il commence à faire une chaleur torride ! J’approche de l’équateur que je devrais passer mercredi après-midi. Je gratte des milles sur François en ce moment mais il va falloir bien anticiper le Pot au Noir : j’ai encore la possibilité de lofer ou d’abattre en fonction du vent et des images satellites qui montrent le chemin. Il y a des ouvertures pour remonter vers l’anticyclone des Açores : j’ai encore le choix de ma trajectoire car ce n’est pas encore évident entre partir dans l’Ouest et prendre le chemin le plus court… L’Atlantique Nord bouge assez vite en ce moment : je suis en position de chasseur ce qui me permet de m’adapter encore aux évolutions météorologiques à venir. Je suis en bonne forme et j’ai un peu de bricolage du genre cordage à changer et winch à démonter pour entretien. Les conditions sont idéales pour un check-up général ! En tout cas, je devrais passer l’équateur avec neuf jours d’avance sur mon précédent Vendée Globe… Pas mal. »