Partir

Qu’on se le dise …

  • Storylines vise maintenant un paquebot résidentiel neuf
    Après avoir dans un premier temps tablé sur la refonte d’un navire d’occasion, la société Storylines at Sea, installée aux Etats-Unis, s’oriente maintenant vers la construction d’une unité neuve pour son projet de paquebot résidentiel. ... […]
  • HMS Queen Elizabeth : premières manœuvres avec des F-35B britanniques
    Une nouvelle étape a été franchie dans la montée en puissance du nouveau porte-avions de la Royal Navy. Dans le cadre de sa seconde campagne aux Etats-Unis, le HMS Queen Elizabeth a, pour la première fois, exécuté des manœuvres d’appont... […]
  • Ocea vend (entre autres) des intercepteurs au Nigéria
    Après des unités de 12 mètres vendues à police indonésienne il y a presque 20 ans, cela faisait longtemps que le constructeur vendéen essayait de revenir sur le marché des intercepteurs. C’est désormais chose faite avec une première com... […]

Archives

Remorquage: Préavis de grève à Douarnenez et Concarneau

Le syndicat maritime CFDT Bretagne Océan du remorquage portuaire de Douarnenez et Concarenau a déposé un préavis de grève de 24 h à partir du vendredi 12 juillet à 9h. Ce mouvement pourrait être suivi par d'autres préavis dans les jours suivants. Le syndicat veut faire entendre des revendications salariales, liés à ce qu'il dénonce comme un refus d'application des accords APERMA (la convention collective applicable aux entreprises de remorquage portuaire). Les représentants dénoncement également « l'absence d'un dialogue social constructif et d'interlocuteurs clairement identifiés ». 

Remorquage: Préavis de grève à Douarnenez et Concarneau

Le syndicat maritime CFDT Bretagne Océan du remorquage portuaire de Douarnenez et Concarenau a déposé un préavis de grève de 24 h à partir du vendredi 12 juillet à 9h. Ce mouvement pourrait être suivi par d'autres préavis dans les jours suivants. Le syndicat veut faire entendre des revendications salariales, liés à ce qu'il dénonce comme un refus d'application des accords APERMA (la convention collective applicable aux entreprises de remorquage portuaire). Les représentants dénoncement également « l'absence d'un dialogue social constructif et d'interlocuteurs clairement identifiés ».