Qu’on se le dise …

  • Edouard Philippe veut donner un coup d’accélérateur aux ports français
    « La France n’a pas un trafic portuaire à la hauteur de son marché, on le répète depuis tellement longtemps qu’on a fini par s’y habituer ». Edouard Philippe a ouvert son propos, hier aux Assises de la Mer au Havre, par ce constat. Petit-fils de docker et ancien maire du Havre, le premier ministre affiche une […]
  • A la découverte du BSAH Loire
    En provenance du chantier Piriou de Concarneau, la Loire, premier des quatre nouveaux bâtiments de soutien et d’assistance hauturiers (BSAH) de la Marine nationale, a rejoint la base navale de Toulon vendredi 17 novembre.L’occasion de découvrir ce nouveau type de bâtiment de la flotte française, inspiré des navires de service à l’offshore et appelé à […]
  • Le premier train bloc Damco entre la France et la Chine
    Le premier train bloc Chine-Europe opéré par Damco est arrivé à destination de DourgesDamco, un prestataire global en commission de transport et gestion de chaine d’approvisionnement, franchit ce jour une nouvelle étape dans le développement de ses produits rail avec l’arrivée sans encombre et dans le timing escompté de son premier train bloc depuis la […]

Archives

Corse – Calvi : Trois personnes secourues à bord du yacht Maracana

Naufrage du yacht Maracana au large de Calivi en CorseLes secours maritimes ont été de nouveau exemplaires. Hier, deux personnes sur un navire en train de couler ont été sauvées au large de Calvi. C’est en milieu d’après-midi que le Cross-Med en Corse intercepte un message Mayday d’un yacht à moteur. Sans donner la raison de son appel, l’une des personnes à bord signale la position : 19 milles (35 km) de Calvi au nord-ouest. Mais la communication est difficile et le contact est perdu avec le navire.

Afin de se rendre compte de la situation, le Cross-Med en Corse recherche un moyen aérien à dépêcher sur zone. Un avion de la patrouille maritime Falcon 50 de la Marine nationale en mission au-dessus de la Méditerranée est dérouté. Dans le même temps, l’hélicoptère Dragon 20 (le Dragon 2B étant indisponible) décolle d’Ajaccio avec deux pompiers plongeurs.

À l’arrivée des secours, le Maracana était en train de couler par l’arrière. Il a finalement pu être remis à flot et remorqué jusqu’au port de Calvi.

Lire la suite sur Corse Matin