Partir

Qu’on se le dise …

Archives

Un ballon captif d’A-NSE testé par Frontex

Première application concrète dans la surveillance maritime pour les ballons captifs de la société varoise A-NSE. Cet été, l’un de ses engins, équipé d’une boule optronique Euroflir 410 de Safran et d’un radar de l’entreprise charentaise Diades Marine, a été testé par l’agence européenne Frontex en Grèce. Le ballon a été positionné à Samos, l’une des principales îles de la mer Egée (avec Chios et lesbos notamment) concernées par l’arrivée de migrants passant par la Turquie.