Partir

Archives

A bord de Tara, de Tokyo à Hawaï (semaine 1)

Pourquoi l’océan Pacifique porte-t-il son nom ? Il y a des jours de printemps où, sur le pont balayé par les vagues, on se le demande vraiment. Dans la passerelle de la goélette Tara, Yohann Mucherie, le capitaine, regarde les prévisions météo, pas franchement satisfait. Du vent, certes, qui forme une mer courte, mais pas bien orientée. Pour cette première nuit de la longue traversée du Pacifique de la goélette scientifique, les voiles resteront ferlées et ce sont les deux moteurs Cummins de 350 chevaux qui vont la pousser vers Hawaï.