Partir

Qu’on se le dise …

Archives

CMN : Un pas de plus vers la vente de trois patrouilleurs au Liban

L’accord cadre concernant le financement de la vente d’armements français au Liban a été signé hier, en Arabie Saoudite. C’est la société ODAS (ex-Sofresa) qui va porter la série de contrats allant bénéficier aux industriels français. Ceux-ci livreront notamment des véhicules, des hélicoptères, des systèmes de missiles et des navires. Sur ce dernier volet, c’est CMN qui est concerné. Comme nous le révélions le 8 octobre dernier, le constructeur cherbourgeois doit réaliser trois patrouilleurs du type Combattante FS56.