Qu’on se le dise …

Archives

Hong Kong : les passagers du World Dream autorisés à débarquer

Alors qu’au Japon de nouveaux cas de coronavirus ont été détectés à bord du Diamond Princess, les passagers du World Dream sont plus chanceux. Après avoir passé quatre jours confinés à bord du paquebot à Hong Kong, ils ont été autorisés à débarquer. Les tests médicaux effectués par les autorités locales sur les membres d’équipage du navire, au sein desquels il y avait une suspicion de contamination, se sont tous révélés négatifs. Il y avait 3600 personnes à bord, dont près de 2000 passagers.