Qu’on se le dise …

Archives

L’arrêt de la centrale à charbon de Cordemais confirmé en 2022

« Le gouvernement mise sur les activités portuaires et maritimes pour penser l’avenir du territoire », assure le ministère de la Transition écologique et solidaire, qui a confimé hier que l'arrêt de la centrale thermique de Cordemais, en bord de Loire, « aura lieu en 2022 ». Il s’agit de l’une des quatre dernières centrales fonctionnant au charbon en France, les trois autres, situées au Havre, à Saint-Avold et à Gardanne, allant également cesser cette activité dans le cadre d’un plan gouvernemental destiné à réduire les émissions françaises de gaz à effet de serre.