Qu’on se le dise …

Archives

Marfret réceptionne le nouveau Douce France

Il est arrivé deux jours plus tôt que prévu. Le Douce France, dernier né des chantiers Yangzijiang, a été réceptionné par l’armateur français Marfret lundi 20 janvier, en avance sur le calendrier prévu en prévision des perturbations liées au nouvel an chinois.  « C’est une très belle construction qui a tenu parfaitement les délais », s’est félicité Raymond Vidil, président de Marfret, présent en Chine pour cette livraison.