Qu’on se le dise …

Archives

Stamm dans la tempête

En convoyage retour de la Transat Jacques Vabre, Bernard Stamm remonte actuellement des Açores à bord de son Cheminées Poujoulat. Le skipper du monocoque qui se trouvait ce matin à 400 milles au sud-ouest de Brest, envoyait ce message avertissant tout le monde des conditions qui sévissent au large des côtes et de la tempête qui s'abat sur les côtes atlantique. Bernard Stamm : “Un conseil, planquez les enfants, le chat et garez votre voiture au vent des arbres, on arrive avec quelque chose de pas sympa. A bord, ça va, le bateau prend des gros coups mais tient bien le choc. On a 45 noeuds établis avec rafales à 55. La mer est très grosse. Nous sommes avec 3 ris tourmentin, mais on a du mal à freiner le bateau. On a fait une pointe de vitesse à 31,33 noeuds, mais on s'en passerait volontiers. Le pilote ne gère pas trop mal, à part 3 fois où il s'est laissé prendre dans le creux de la vague et on est parti à l'abattée à chaque fois. Pas de bobo à part une latte de GV cassée.”