Qu’on se le dise …

Archives

Tensions à Calais autour du devenir des anciens salariés de MyFerryLink

Cela n’aura pas duré bien longtemps, mais les navires de DFDS ont, de nouveau, été bloqués hier par des membres du Syndicat Maritime Nord. Le mouvement fait suite à la table ronde qui s’est tenue au ministère des Transports en début de semaine, dont l’ordre du jour était le devenir des salariés de MyFerryLink, en particulier des 402 d’entre eux qui devaient trouver un nouvel emploi soit chez DFDS, soit au sein du groupe Eurotunnel.