Partir

Qu’on se le dise …

  • SNSM : un nouveau président à la barre
    Après six ans de mandat, Xavier de la Gorce a, comme prévu, passé hier le témoin à Emmanuel de Oliveira. Vice-amiral d’escadre en deuxième section, l’ancien préfet maritime de l’Atlantique a été élu président de la Société Nationale de ... […]
  • Thales fournira les sonars des nouvelles frégates espagnoles
    Les cinq futures frégates du type F-110 de l’Armada vont être équipées d’un sonar d’étrave BlueMaster (UMS 4110) et d’un système remorqué Captas-4 Compact. Le groupe français Thales a signé en ce sens un contrat de 165.5 millions d’euro... […]
  • L’OPV argentin Bouchard quittera Toulon en début d’année
    L’ancien patrouilleur hauturier (OPV) L’Adroit, que la Marine nationale a armé de 2011 à 2018, s’appelle désormais officiellement ARA Bouchard et arbore le drapeau argentin. Le 6 décembre s’est déroulée à Toulon une cérémonie de changem... […]

Archives

Les mots de la nuit de Javier Sanso

Bonjour à tous,

Au final on verra le résultat des courses quand on sera par le travers du Cabo Frio. Maintenant, tout va se jouer avec les tactiques et les différentes stratégies pour gagner dans le Nord comme il se doit ; surtout ces trois prochains jours qui montrent des vents variables et des calmes dans toute cette zone avant le Cabo Frio.

Mon option de poursuivre à l’Est me semble à présent bonne. J’espère que c’est le bon choix, mais ça risque de changer dans les cinq jours à venir, et ceux qui arrivent par l’intérieur vont revenir vite. J’ai choisi l’option du large, toutefois l’option de passer plus près des côtes était valable, ça a marché pour Alex.

Je pense que ça va être intéressant pour les spectateurs de suivre notre progression.

La vie à bord s’améliore beaucoup. L’eau est passée de 9 à 17 degrés en un seul jour, tout a changé. Les nuits à 10 degrés semblent terminées jusqu’à ce qu’on arrive au Nord, et je dois dire que ça me réjouis. J’ai envie de me raser un peu la barbe, et de prendre une douche, mais j’attendrai que l’eau passe à 22 degrés.

Le système d’énergie continue de fonctionner parfaitement, mais maintenant j’utilise plus souvent les hydros car les voiles font de l’ombre aux panneaux solaires sur cette trajectoire Nord,  il y a moins d’heures d’ensoleillement……mais je continue la charge pratiquement tous les jours à 100%.

Parfois je ne me rends pas compte de la répercussion de naviguer avec ce système si innovant à bord, c’est tout de même impressionnant d’arriver jusqu’ici sans un seul litre de gasoil. Ca aurait été impensable 5 ans auparavant.

J’ai également installé un  réflecteur  électronique de radar pour qu’on me détecte plus aisément, ca m’avertit si un autre radar est sur cette zone, ça amplifie mon écho.  J’ai utilisé le support de la girouette de secours pour gagner en hauteur, ainsi il y a une meilleure réception…..par ici, il y a peu de cargos mais c’est mieux de l’avoir en place.