• Saint-Nazaire : Joseph Paris réalise des bateaux-portes pour la base navale de Toulon
    Après avoir livré en 2016 l’imposante grue 10B ayant débuté sa carrière avec le chantier de refonte du porte-avions Charles de Gaulle, la société nantaise Joseph Paris travaille de nouveau pour la base navale de Toulon. Cette fois, elle va réaliser deux bateaux-portes destinés aux bassins Vauban. L’assemblage du premier vient de débuter dans la forme […]
  • Gros plan sur la première sous-station conçue par STX France
    Nous vous emmenons aujourd’hui à bord d’une réalisation industrielle encore unique en France, puisqu’il s’agit seulement de la seconde produite sur le territoire et de la toute première de conception entièrement tricolore. Il s’agit de la sous-station électrique réalisée par les chantiers de Saint-Nazaire pour le champ éolien offshore Rentel, en cours de construction dans […]
  • Nouvelle édition anglaise de Mer et Marine
    Chers lecteurs.La newsletter de la nouvelle édition en langue anglaise de Mer et Marine sera publiée ce lundi à la mi-journée.  Lire la suite de Nouvelle édition anglaise de Mer et Marine […]

Archives

Sam Davies aux Sables d’Olonne dimanche

Contrainte à l’abandon suite au démâtage de son monocoque le 15 novembre dernier au large de Madère, Sam a entrepris de ramener elle-même son Savéol à bon port en France. Elle et son boat captain Erwan Lemeilleur ont donc installé un mât de fortune sur le bateau pour alterner avec le moteur pendant le convoyage. Repartis dimanche 2 au soir de Cascais, Savéol devrait pointer son étrave à l’entrée du chenal de Port Olonna aux Sables d’Olonne dimanche 9 décembre, à 14h30 (marée haute), au même moment que Jérémie Beyou et son Maître CoQ. Outre son immense frustration de ne pas avoir pu mener à bien son tour du monde, Sam souhaite, par son arrivée aux Sables, « boucler la boucle » et achever son Vendée Globe entourée des siens avant de se tourner vers l’avenir. Après consultation des co-partenaires, Xavier David, project manager de Samantha Davies, assure « ressentir une forte mobilisation pour permettre à Sam de remettre un mât sur son bateau au plus vite afin qu'elle puisse reprendre l’entraînement en vue de la saison IMOCA 2013 et se projeter vers de nouvelles aventures ambitieuses à plus long terme ».