Qu’on se le dise …

Archives

48 heures à tuer

François Gabart et Armel Le Cléac’h sont à la latitude du cap Finisterre et vont bientôt dévaler au portant le golfe de Gascogne. Le skipper de MACIF n’est plus qu’à 721 milles du terme de son voyage. Il est attendu aux Sables d’Olonne dimanche matin, entre 5h et 11h (HF). Il reste aux deux inséparables 48 heures de mer en solitaire avant le grand bain de foule vendéen. 48 heures de vigilance extrême dans un fort vent de sud-ouest et une grosse mer.