Partir

Qu’on se le dise …

Archives

Alex Thomson désolé pour JP Dick

J’étais sous le choc quand j’ai appris que Jean-Pierre Dick avait perdu sa quille, je suis vraiment dégoûté pour lui. Il a fait une super course et vraiment, il ne méritait pas ça. Il a travaillé dur et il a réussi à préserver sa troisième place alors qu’il a été obligé de grimper au mat plusieurs fois. Heureusement que ça lui est arrivé ici et pas dans les mers du sud, ça aurait été plus dangereux. Ceci dit, JP va affronter des conditions difficiles pour aller vers les Açores, ils annoncent des vents jusqu’à 40 nœuds le 26 janvier.

Je ne m’attendais pas à voir des skippers rencontrer des problèmes de quille sur ce Vendée Globe. Bien-sûr, on sait qu’il y a eu pas mal de casses de quilles dans l’histoire de la classe IMOCA mais je pensais vraiment que désormais, ce type de problème était derrière nous. Le moment venu, ça pourrait être intéressant d’essayer de comprendre ce qui s’est passé exactement et pourquoi ces quilles, qui ont été créées par le même architecte naval, ont lâché.