Qu’on se le dise …

Archives

Dick a passé « une nuit de dingue »

Deuxième au classement de lundi soir, Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) pointe à la sixième place mardi matin. La raison ? Une nuit très compliquée dans le pot au noir : « J’ai passé une nuit de dingue ! Dans la nuit noire, tu ne vois pas grand-chose, tout à coup, le vent se lève à 30 nœuds, tu ne sais pas d’où cela vient, c’est de la folie. Il y avait de l’orage très fort, des grains violents. J’ai fait un empannage rock n’ roll dans 30 nœuds sous un orage. C’était carrément dangereux. Quand tu es tout seul face à cela, ce n’est pas évident, il faut gérer l’ensemble des manœuvres et veiller à ne pas casser le matériel. (Au sujet de son positionnement ouest) Ce n’était pas vraiment un choix, je me suis retrouvé sous un orage violent avec beaucoup de toile. Le bateau est parti à fond en dévalant les vagues avec de l’eau partout sur le pont. C’était impossible d’empanner dans ces conditions sans casser du matériel. Tu respires un grand coup et tu agis. J’ai affalé la voile d’avant en catastrophe et pris un ris. J’ai rarement vu un pot au noir aussi actif ! »