Qu’on se le dise …

Archives

Duels et avaries

Si aux avant-postes de ce septième Vendée Globe, la nuit s'est résumée à une intense course de vitesse, en milieu de peloton et en toute fin de flotte, les choses ont une fois de plus pris des tournures très compliquées. Progression toujours erratique pour le club des cinq, montée dans le mât très périlleuse pour Alessandro Di Benedetto (Team Plastique) suite à la nouvelle perte d'une voile d'avant...le retour vers les Sables d'Olonne loge les concurrents à de biens différentes enseignes.