Qu’on se le dise …

Archives

Kito à 60 milles de Carthage

Ce matin, le skipper de Groupe Bel avait déjà parcouru plus de 300 milles en une petite vingtaine d'heures, soit plus des deux tiers du parcours de sa tentative de record de la traversée de la Méditerranée en solitaire entre Marseille et Carthage.

Sans surprise, la vitesse est au rendez-vous. Les paquets de mer dévalent le pont comme sous l’effet d’une lance à incendie mais le skipper reste vigilent. Comme il l’explique dans son message, les conditions dans le Sud de la Sardaigne sont plus complexes que prévu.

 

Message de Kito reçu samedi matin à 8h15 :

« Bonjour,

C'est allé assez vite jusque là, ça se complique un peu maintenant que je suis au Sud de la Sardaigne car le vent est très diffèrent de celui annoncé. Du coup, j'ai été obligé d'empanner tout à l'heure et je pense renouveler la manœuvre d'ici 1 à 2 heures.

C'est très nuageux ici. La nuit a été noire, quelques grains passent, entrainant quelques bonnes rafales de vent et quelques accélérations impressionnantes.

La mer est forte, courte et croisée, le bonheur…

Tout va bien à bord de Groupe Bel,

Je n’ai pas évidemment pas dormi depuis 24h mais ça va.

Kito »
 

Groupe Bel est attendu en Tunisie dans l’après midi, probablement vers 16h30.