Qu’on se le dise …

Archives

Le Cléac’h s’attend à souffrir

Leader depuis plus d’une semaine, Armel Le Cléac’h fait route actuellement vers les Quarantièmes. Mais le programme s’annonce corsé pour le skipper de Banque Populaire : « Les alizés restent assez mous et le passage vers la première porte n’est pas simple à trouver. L’anticyclone de Sainte-Hélène est pile devant nous… J’observe mes concurrents qui ont piqué vers le Sud. Les options ne peuvent pas être tout à fait les mêmes vu notre décalage, mais il faut que les choix soient francs pour qu’on y voit plus clair. Il faut rester sur sa logique pour ne pas se fourvoyer car on longe une bande nuageuse avec une zone de calme en dessous. Pour l’instant, je suis les évolutions du vent en surveillant le ciel, le baromètre, les nuages… Ce n’est pas physiquement dur, mais c’est prenant nerveusement. Et je ne sais pas encore si je vais devoir aussi plonger vers le Sud ces prochaines heures. Cela va dépendre de ces alizés qui soufflent actuellement à moins de dix nœuds. Il faut surveiller en permanence les réglages ».