Qu’on se le dise …

Archives

Les armes chimiques syriennes partent dans tous les sens

Le plan de destruction du stock d’armes chimiques de l’armée syrienne se complexifie. Initialement, il avait été annoncé que ces produits, embarqués par les rouliers Taiko (Norvège) et Ark Futura (Finlande), devaient rejoindre le port italien de Goia Tauro, en Calabre. Il était ensuite prévu que la cargaison rejoigne le roulier américain Cape Ray, transformé en usine flottante et chargé de procéder - grâce à un équipement spécial mis en œuvre pour la première fois dans ces conditions - à leur destruction en Méditerranée.