Qu’on se le dise …

Archives

L’hypoténuse interdite

Pas le choix. Les solitaires en route vers le cap de Bonne Espérance sont actuellement condamnés à longer les côtes du Brésil. L’anticyclone de Sainte-Hélène leur barre le chemin et il va leur falloir prendre leur mal en patience. Plutôt que d’espérer couper en route directe vers la pointe sud de l’Afrique, ils naviguent quasiment à 90° de la route ; en témoigne leur vitesse de rapprochement de la prochaine marque, ridiculement faible. Mais en voile, c’est souvent la règle : il faut accepter d’investir, de perdre des milles pour en regagner ensuite.