Qu’on se le dise …

Archives

Message du bord d’Arnaud Boissières

Des manœuvres cette nuit, du vent irrégulier, une mer se formant et se déformant comme un rien, un passage à vue de l'île St Paul (pourquoi St Paul?)… Voilà pour résumer mes 18 dernières heures. Ah j'oubliais le saucisson traditionnel (de Kiki du Grand Bornand !) pour le passage de la Porte Amsterdam (l’île juste à cote). Désormais, direction Porte Australie (ça fait rêver) et le cap Leeuwin marquant l’extrémité est de la porte.
Un vent soutenu se fait attendre, mais la rotation du vent a bien eu lieu de l'ouest au nord-ouest...
Tout va bien à bord et on reste déterminé pour passer cette  semaine à une allure soutenue. Le but avoué : ne rien lâcher... Et finir mon courrier au Père Noël !