Qu’on se le dise …

Archives

Tant qu’il y aura des hommes

Voilà quelque chose qu’on n’enlèvera toujours pas à Jean Le Cam. Son temps de 2004, 10j 11h 28mn, entre Les Sables d’Olonne et l’équateur va rester sa propriété encore pour quatre ans, puisqu’au pointage de 20h, Armel Le Cléac’h pointait encore à près de 80 milles de l’entrée dans l’hémisphère sud. Mais plus que les records, c’est sûrement le rapproché effectué par ses principaux adversaires qui risque de titiller le skipper de Banque Populaire.