Qu’on se le dise …

Archives

Tous derrière et lui devant

Statu quo dans les alizés. François Gabart (MACIF) veille jalousement sur son pécule de milles. Le trio des poursuivants n’a, pour l’heure, rien d’autre à faire que prendre son mal en patience et attendre le pot au noir pour espérer une ouverture. Derrière le quatuor de tête, ça bouge.