Qu’on se le dise …

Archives

« Tout est possible » selon Dick

Remis de sa montée dans le mât de Virbac-Paprec 3, Jean-Pierre Dick regagne du terrain sur le duo de tête (269 milles de retard sur Macif au classement de 16h). Le skipper niçois est même persuadé de pouvoir revenir sur les premiers. « Le moral est bon ce matin (samedi). Quel changement en 36h ! Avant-hier soir, j'étais stressé car je ne savais pas si j'allais réussir ma réparation en haut du mât. Ce matin, j'ai la banane, je suis serein. Je me suis bien reposé cette nuit grâce à un vent stable. J'avance bien sur les leaders qui vont être bloqués quelques heures par un anticyclone. Je vais revenir. Nous allons avoir beaucoup de près jusqu'à l'équateur, cela va ouvrir le jeu. Je peux désormais me concentrer sur la météo, la stratégie et la vitesse de mon bateau. Tout est possible ! »