Qu’on se le dise …

Archives

Zone de convergence

Les écarts entre les concurrents s’amoindrissent. A peine 70 milles séparent Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) de Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3). François Gabart (Macif), quant à lui, recolle au tableau arrière du skipper niçois à moins de 20 milles. La course-poursuite continue entre les huit bateaux de tête, tandis qu’à l’arrière, le mot d’ordre demeure « vitesse » pour passer avant la fin du front, synonyme de vent faiblard.