Partir

  • Fouré Lagadec, un savoir-faire unique en France
    (English version below) Fort de ses 4 décennies d’expérience et des capacités du groupe Fouré Lagadec, FL Marine conçoit, fabrique, modernise et assure la maintenance des stabilisateurs antiroulis dans le monde entier.Des activités mult... […]
  • Equinor : Démarrage de la première plateforme pétrolière autonome
    L'énergéticien norvégien Equinor (ex-Statoil) vient de démarrer l'exploitation de sa toute première plateforme pétrolière totalement autonome. Situé sur le champ Oseberg Vestflanken 2, en mer du Nord, la plateforme Oseberg H ne dispose ... […]
  • JFA Yachts : Dans les coulisses du chantier naval
    « JFA Yachts, les Concarnois connaissent plus ou moins. Ils savent qu’il y a des hangars, des bateaux qui rentrent et qui sortent, mais souvent ça s’arrête là ». Vendredi dernier, le chantier naval ouvrait ses portes aux institutionnels... […]

Archives

L’élastique de 9h

À l’heure où les écoliers reprennent le chemin de l’école après 15 jours de vacances, 18 hommes et une femme tentent de gagner l’autoroute du sud. Si le vent pousse largement les solitaires vers des contrées plus chaudes, les trajectoires ne sont plus aussi rectilignes et les empannages commencent à perturber les belles traces. Au classement général, les 4 premiers poursuivants de François Gabart réduisent sensiblement l’écart grâce à un empannage. Une manœuvre que le skipper de Macif ne devrait pas tarder à envoyer. En revanche, en milieu de flotte, la valse des positions s’opère en commençant par Jean Le Cam (SynerCiel) et Jérémie Beyou (Maitre CoQ) qui s’échangent leur place de 7e et 8e, tout comme Louis Burton (Bureau Vallée) qui prend la 12e place d’Arnaud Boissières (Akéna Vérandas). Entre ces deux duos, un petit groupe de 3 marins se bat pour la 9e place, jusqu’alors occupée par Kito de Pavant (Groupe Bel). Au nouveau pointage, Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) accède à cette 9e place tandis que Mike Golding (Gamesa) en perd une et pointe désormais 11e.

Mais le fait marquant de ces dernières heures est très certainement les écarts qui ne cessent de se creuser entre la tête et l’arrière de la flotte. Avec 42 et 43 milles de perdus pour Team Plastique et Energa, 39 milles pour Votre Nom Autour du Monde et 29 milles pour Initiatives Cœur entre le classement de 5h et 9h, la sanction est lourde pour ces marins qui vont encore souffrir de nombres heures avant de sentir les safrans vibrer sous la coque.

 

Quid des vacations

Retrouvez les vacations avec les skippers en direct du PC course de Paris à Montparnasse et sur le site internet officiel de la course www.vendeeglobe.org

Horaires des vacations : Tous les jours de 12h30 à 13h15

Lieu : sur l’esplanade au pied de la Tour Montparnasse

Le plateau des vacations est ouvert au public de 10h à 19h

ATTENTION, LE PC MONTPARNASSE SERA EXCEPTIONNELLEMENT FERME AU PUBLIC MARDI 13 NOVEMBRE !

 

Message de la nuit de Kito de Pavant (Groupe Bel)

Nous voila déjà au Portugal, j'en profite pour souhaiter une bonne semaine a toute l'équipe Bel Portugal...(et vous tous aussi bien sur) la fatigue se fait sentir mais heureusement, les conditions de navigation sont plus douces que lors de la traversée du golfe de Gascogne. J'ai enfin pu m'offrir 2 siestes d'une demi-heure.

Le luxe... d'ailleurs ces conditions de vent sont presque trop douces. Le vent mollit par le nord et les premiers vont inexorablement s'échapper. Les 30 milles de ce matin se sont transformés en 60 et demain, il y en aura 100. Bah! la route est longue, semée d'embûches et de passages à niveau....

Je n'ai pas eu le temps d'écouter de la Zik mais je vous livre les premiers morceaux de ma play list Vendee Globe:

Zoufri Maracas/ Prisson Dorée Jalabre de Palo / la Flaca la Rue Ketanou / Sao Lucas

Virtuel regatta: En approche du Cap Finisterre

Pas tout à fait 24h de course avec une navigation a priori pas très compliquée vers le Cap Finisterre… et déjà des différences se font sentir chez les skippers de Virtual Regatta qui ont atteint les 200 000!

Message du bord de Javier Sanso (Acciona)

Bonjour !

De fortes émotions hier depuis notre sortie du port jusqu’à la ligne de départ. J’ai eu la bonne idée de partir sous génois mais j’ai dû m’adapter au fait d’être sous le vent et j’ai passé toute la nuit entre de fortes bourrasques et de moments plutôt calmes ? Je pense que ceux qui sont plus au Nord n’ont pas subi ces conditions et c’est la raison pour laquelle ils ont pris un peu d’avance sur moi. Mais désormais ce n’est plus un problème, je suis en train de m’adapter au bateau et tout se poursuit normalement, comme un premier jour de Vendée Globe. Ces dernières heures, je vais plutôt vite donc j’imagine que ceux de devant aussi !

Je commence à voir la côte espagnole et d’ici 2 heures, je me mettrai sous spi pour descendre rapidement et ne pas rester derrière dans une zone sans vent.

Je voudrais une fois de plus remercier toute l’équipe d’Acciona de m’avoir amené jusqu’ici, c’est à eux que je dois tout grâce à leur travail de ces 3 dernières années. Je remercie aussi toutes les démonstrations de soutien que j’ai reçues par téléphone avant de partir et auxquelles je n’ai pas pu répondre, et à tous ceux qui me suivront pendant ces trois mois.

Je vous embrasse tous et promets de communiquer autant que possible.

Bubi (Javier Sanso)

PS : il y a quelques fautes d’orthographe car il m’est difficile d’écrire à cause du bateau qui saute énormément !