Qu’on se le dise …

Archives

Alessandro Di Benedetto est remonté au mât

En fin de journée, je suis monté pour ma troisième fois au mât pour mettre en place un nouveau circuit externe pour une drisse de tête. La manœuvre m'a pris environ trois heures mais ça s'est bien passé. Je suis redescendu du mât en voyant les étoiles. Demain matin, derniers contrôles avant d'envoyer le code zéro, une voile qui est presque le double du solent en surface et qui va me permettre d'avancer un peu plus rapidement et passer plus facilement le Pot au Noir.

Actuellement le vent est faible, entre six et huit nœuds, l'océan est très calme. Le bateau avance entre quatre et six nœuds. C'est difficile d'avoir des prévisions fiables dans cette zone. Une chose est certaine : cela ne va pas s'arranger pour les prochains jours. Ma moyenne pourrait baisser d’environ 100 milles par jour. Le manque de voiles de portant (spi et gennaker), ça va bien sûr me ralentir. La dernière chose à faire était de monter au mât pour pouvoir envoyer le code zéro. Une fois passé le Pot au Noir, les choses devraient aller mieux car il va y avoir beaucoup de milles à faire au près et pour ça j'ai les bonnes voiles.