Qu’on se le dise …

Archives

Alex Thomson nous donne des nouvelles

Ce matin, j’ai pu profiter d’alizés un peu plus réguliers qu’hier et je me suis lentement décalé vers l’est, ce qui m’a permis d’accélérer un peu. Les prévisions météo indiquent que, jusqu’à l’équateur, les vents vont être plutôt faibles.

Depuis environ 24 heures, je suis coincé dans une zone nuageuse avec des vents très changeants - un coup au nord, un coup à l’est – autour de 22 noeuds. J’ai viré quand le vent a tourné vers le nord, ce qui a duré quelques heures. J’espère qu’aujourd’hui, les conditions seront plus stables. Quand je vois l’avance qu’a prise Virbac, je constate que moi, je ne peux pas faire grand chose. J’espère qu’à partir de demain, ma vitesse pourra approcher celle de JP. Mais parfois, le pessimiste en moi prend le dessus et je me dis que, jusqu’à l’équateur, ca va être une véritable hémorragie de milles pour moi. On verra bien. En attendant, tout ce que je peux faire, c’est naviguer aussi vite que possible.

Hier, j’ai pu charger mes batteries à 100% pour la première fois depuis l’Océan Indien, et j’ai également rempli ma réserve d’eau douce à ras bord. Pour fêter ça, je me suis rasé juste avant de virer de bord. C’était mon premier rasage de toute la course!