Qu’on se le dise …

Archives

Armel Le Cléac’h, 99% heureux, 1% déçu

A 18h35, dans les lumières magiques du soleil couchant, Armel Le Cléac’h s’est glissé sur la ligne d’arrivée du Vendée Globe pour la deuxième fois de sa carrière, 3 heures et 17 minutes seulement après le vainqueur François Gabart. Le skipper de Banque Populaire a réalisé une course dense, aux avant-postes, en accord avec ses aptitudes de compétiteur et les performances son bateau. La déception de ne pas avoir réussi à faire mieux qu’en 2009 a vite été effacée par la satisfaction du travail accompli et le bonheur d’être arrivé. C’est donc un Armel le Cléac’h épanoui qui s’est présenté devant la foule dans le chenal des Sables d’Olonne. Voici ses principales déclarations lors de la conférence de presse