Qu’on se le dise …

Archives

Arnaud Boissières trace sa route

Ça avance pas mal. On progresse dans un alizé pas très fort mais établi. La météo a évolué. C’est un run de vitesse jusqu’aux Açores. Ca va adonner avant les Açores avec une petite phase de transition jusqu’aux Canaries. Ensuite il y aura la traversée d’une mauvaise dorsale pour rattraper par la suite un flux de Nord bien établi dans le Golfe de Gascogne générant des vents de 35 à 40 nœuds de vent. Le bateau va bien. Il n’y a aucun souci. Bien sûr il y a quelques signes d’usure mais rien de grave.