Qu’on se le dise …

Archives

Des nouvelles de Bernard Stamm

En plein anticyclone des Açores, Bernard Stamm se trouvait jeudi matin à 1634,88 milles des Sables d’Olonne, par 28°23'29'' N / 27°47'38'' O. Depuis, le skipper de Cheminées Poujoulat est passé sous la barre des 1 600 milles et a retrouvé des conditions de navigations plus clémentes. Joint par son équipe mercredi, il avouait encore hésiter sur la stratégie à adopter :

« Ça va bien à bord. Les conditions sont maintenant plus calmes. J’avance bien, entre 15 et 18 nœuds, il fait beau avec pas mal de nuages. Ça redevient vivable.

La route à suivre n’est pas bien claire car les modèles ne sont pas d’accord. Sur celui qui dit de contourner l’anticyclone, ça ne passe pas. Il dit que ça ne passe vraiment pas. Et je n’ai pas bien envie de rester collé dans les “50° hurlants nord”. Ca peut encore évoluer, mais la question est comment. Le choix est cornélien : à gauche, c’est faire le tour de la paroisse au portant, mais ça rallonge sacrément la route. A droite, c’est plus court mais c’est du près et j’avoue que le près, je n’en peux plus.

Il y a du monde sur l’eau. Cette nuit j’étais en route collision avec un cargo. Mais pour le moment, il n’y a pas encore les pêcheurs. L’arrivée, je n’y pense pas beaucoup plus qu’il y a un mois. Pour l’instant, c’est virtuel. »

Le Suisse devrait arriver, hors course, le jeudi 7 février.