Qu’on se le dise …

Archives

Devant ça avance, derrière aussi

Si François Gabart (Macif) et Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) se livrent toujours un magnifique duel en tête de course, derrière, la bagarre fait rage. En effet, entre le 40e et 50e jour de course, Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3, 3e) et Alex Thomson  (Hugo Boss, 4e) ont repris respectivement 226 milles et 23 milles au skipper de Banque Populaire (classement du 30/12 à 16h). Dans le même temps, Arnaud Boissières (AKENA Vérandas) et Jean Le Cam (SynerCiel) s’accrochent tant bien que mal au peloton de tête en ne lâchant que 70 et 268 milles. En revanche, pour le reste de la flotte, le passage de l’Indien au Pacifique n’a pas été prolifique, avec plus de 500 milles perdus sur le leader. Bernard Stamm, parti au mouillage pour réparer ses hydrogénérateurs, a concédé plus de 1900 milles et réalise donc la moins bonne opération de ces dix derniers jours.

Les écarts se réduisent

Sur cette même période de dix jours (40e-50e jour de course), l’écart moyen entre les concurrents a diminué et atteint désormais 402 milles. Un sacré rapprochement entre les skippers puisque les écarts entre le 30e et 40e jour étaient de 700 milles en moyenne ! Un chiffre qui montre bien une chose : le Vendée Globe est loin d’être terminé…