Qu’on se le dise …

Archives

Dominique Wavre parle de l’énergie à bord

Je n’ai dépensé que dix litres de fuel depuis le départ, et mes batteries sont pleines ! Mes hydrogénérateurs fonctionnent à merveille, et ils me permettent de produire toute l’énergie dont j’ai besoin pour couvrir ma consommation, même dans ces conditions, alors que je navigue à une vitesse relativement basse, au près.

Avant le départ, nous avons fait avec notre fournisseur une modification qui porte parfaitement ses fruits, et qui me permet de rajouter de l’huile dans le système de l’hydro générateur à l’aide d’une petite seringue. Grâce à cela, je sais que je n’aurai aucun problème à rejoindre les Sables d’Olonne ; j’ai d’ailleurs des réserves de fuel largement suffisantes, juste au cas où.