Qu’on se le dise …

Archives

Jean-Pierre Dick à mi-parcours*

C'est court et long à la fois. C'est tambour battant depuis le départ, nous sommes rentrés dans le match très rapidement. Le temps passe vite, on est déjà presque en Nouvelle Zélande ! Je n'ai pas pris beaucoup de temps pour moi, j'ai lu 10 pages d'un bouquin, écouté un peu de musique mais pas tant que cela finalement. Je vais m'atteler à trouver le bon tempo dans le sud pour récupérer mes 500 milles qui me séparent de la tête de flotte. Ici, le vent est cisaillé et assez fort, je dose entre la prudence et l'excès de zèle.

L’océan Pacifique est un bel océan, nous allons le parcourir pendant près de 5 000 milles (soit 9260 km). Souhaitons qu'il soit sympa avec mon Virbac-Paprec 3, plus que l'Indien. Ce sera mon troisième Pacifique à bord de ce bateau né en Nouvelle Zélande. C'est agréable de naviguer ici. Je ne vais pas tarder à aller dormir, pour moi c'est déjà la soirée !
 

* La distance théorique du Vendée Globe avec l'ajout des portes des glaces est de 24 394 milles. A 8h, JP avait 12 175 milles au compteur depuis son départ des Sables d'Olonne.