Qu’on se le dise …

Archives

Le mot du jour de Sam Davies

Bonjour!

Encore 176,1 milles avant d’atteindre Cascais, la première étape de notre très long voyage jusqu’à la France. Le vent s’est enfin calmé, on peut donc envisager des trajectoires plus directes. La mer étant très agitée, Savéol tape contre les vagues, même à 5 noeuds! Sans notre mât et nos voiles d’origine pour le stabiliser, le bateau n’est pas très confortable…

La bonne nouvelle, c’est que nous avons pu beaucoup dormir et j’ai même commencé à lire des livres électroniques sur mon Kindle.

Ce matin, je me suis fait une petite salade de fruits frais (oranges et pamplemousse) et c’était délicieux. Voilà bien une chose que je n’aurais jamais faite si j’avais encore été en course, je profite de la situation et je m’offre ce petit luxe. Le soleil brille et le pont est enfin sec, ça fait du bien, même si le bateau tape beaucoup. Nous recevons régulièrement la visite des dauphins qui sont manifestement surpris de repérer un IMOCA 60 de pieds grâce à sa quille et de voir qu’il avance doucement et surtout en faisant autant de bruit! J’utilise l’endoscope pour les regarder jouer sous le bateau, autour de la quille!

Aujourd’hui, je me suis dit qu’on aurait vraiment dû acheter du matériel de pêche à Madeire parce que notre vitesse actuelle est idéale pour pêcher ! Ceci dit, on n’aurait pas été beaucoup plus avancés avec du poisson frais vu que notre cuisine n’est pas vraiment bien équipée (ni frigo, ni citron ni poêle…). Après tout, on est peut-être mieux sans poisson!

A demain pour d’autres infos,

Sam.