Qu’on se le dise …

Archives

Le mot du jour : Le courant des Falklands

Les deux skippers de tête viennent de franchir la latitude 30° Sud, limite symbolique d’un changement stratégique dans la remontée de l’Atlantique. Au-delà de cette limite, la meilleure trajectoire sera déterminée selon le front froid de l’Atlantique Sud et l’anticyclone de Sainte-Hélène. Pour le reste de la flotte encore au sud, ce sont les dépressions australes qui détermineront leur route, notamment le courant des Falklands.