Qu’on se le dise …

Archives

Les loisirs de JP à bord de Virbac Paprec 3

Pour une fois, l’élastique va dans le bon sens, ça fait du bien ! A la porte Pacifique Est, nous verrons où je suis par rapport aux deux premiers. On comptera les bouses à la fin de la foire comme on dit. Au cap Horn, je devrais avoir entre 200 et 300 milles de retard sur les leaders, a priori, selon les routages. Alex Thomson a pas mal de vent mais il sera obligé de tirer des bords pour passer la porte, je ne suis pas sûr qu’il revienne trop vite dans mon tableau arrière.

J’écoute les podcasts de Nicolas Canteloup dans « la revue de presque », cela me fait rire et me sort un peu de la navigation. J’écoute aussi un peu de musique. En ce moment, les chanteuses anglaises comme Adèle et Dido ont la côte à bord de Virbac-Paprec 3 ! Je vais bientôt attaquer la lecture d’Un héros, le livre de Félicité, la fille de Maurice Herzog. Je reste concentré sur ma navigation mais j’essaye d’en sortir quelques minutes de temps en temps.
 
Les routages aujourd’hui me donnent une arrivée au cap Horn le 2 janvier en fin de journée, ou dans la nuit du 3. Je devrais l’atteindre une journée après les leaders et avec de l’avance sur mes poursuivants. La route jusqu’à ce cap mythique a l’air de rouler pas mal pour l’instant. Je ne vois pas de tempête à l’horizon.