Qu’on se le dise …

Archives

Les mots de la nuit d’Arnaud Boissières

Bonsoir,

La nuit, il fait noir mais pas tant que ça avec cette super lune.Je ne suis pas seul, depuis hier soir j'ai croisé quatre cargos... mais dans l’autre sens (ils conduisent bizarrement ici !).

Je suis passé à côté de Fernando de Noronha. Je n’y suis jamais allé, je n'ai vu que des photos.
J'irais bien jeter un œil ou deux là-bas (je crois que j'en ai même rêvé)...

Enfin la, ce n’est pas trop d'actualité !

Le bel oiseau noir file tout seul, un coup de manivelle de ci de là, une relance au pilote quand le vent se cache. L’allure est bien agréable pour recharger les batteries; une course de vitesse est engagée avec mes voisins.

Puis demain c'est dimanche. Alors j'ai la table à mettre, il faut nettoyer la véranda et faire les vitres. Bon, peut-être pas quand même !

Grosse pensée pour Vincent, il n’y a pas de mot assez fort pour décrire ce qui lui est arrivé à part IMPROBABLE peut-être.

Bon je retourne en terrasse. Le bel oiseau noir me dit « viens tourner la manivelle » et là, je lui dis oui patron ! On se parle.

Allez à l'attaque !

Bon dimanche matin.

Bon poulet rôti au marché du coin.

Arnaud, depuis sa véranda Akena.