Qu’on se le dise …

Archives

Les remerciements d’Arnaud Boissières

Bonjour,

Ah, je vous réveille, vous dormez encore bien, pas moi. Il faut dire que j’ai du mal : excitation, émotion et derniers plaisirs maritimes. Je voulais vous faire partager le dernier coucher de soleil de mon Vendée Globe et vous dire MERCI.

Merci a AKENA Vérandas et tous les salariés pour leur soutien et d’avoir toujours cru en moi (depuis 2007). Merci à Elec'recyclage - Lexus - Leclerc des Olonne -Sefico pour leur soutien. Merci aux Gringos (alias "équipe technique" comme disent les champions) : Guillaume Le Fur - Etienne Carra - Bayen Souchet & Sran Maslard qui ont passé plus de temps avec moi (et le bel oiseau noir) les longs mois avant le départ du Vendée Globe que dans leur propre famille.
Merci a la Com de l’Agence Effets Mer (Aurelie Bargat) qui a travaillé en étroite collaboration avec Marie Christine Rouzier, Dir com AKENA. Merci aux réseaux sociaux  Facebook qui ont véhiculé les messages et les commentaires. Merci a tous mes amis et mes proches. Merci aux Bénevoles des Olonnes. Merci Les Sables et La Chaume qui me considèrent désormais comme "l’enfant du pays"; ça me touche vraiment. Merci à tous ceux que je vais oublier!!!!!!!!!!

Et ne lisez pas entre les lignes ou n'interprétez aucun signes ni propos, sachez que je suis tout simplement heureux et fier de mon bel oiseau noir. Je boucle un deuxième Vendée Globe d’affilée en 8eme positon : c’est tout et c’est énorme.

Et comme mon bel oiseau noir sent que c’est bientôt l’arrivée, un petit bricolage de nuit pour changer encore un fameux chariot et genre il me dit :
« Mon pti bonhomme, c'est pas encore fini, prends encore soin de moi ! »
Merci à ce bel oiseau noir formidable et ne me demandez pas si j’y suis attaché, c'est bien plus fort que ca !!!!

La Vendée a la plus belle course à la voile. Bravo la Vendée, bravo Sodebo et la Ville des Sables pour leur soutien à cette belle course.

Merci à tous
Rendez-vous en 2016
mais avant,
A demain!!!!!!

Arnaud

P.S : J’ai failli oublier : Merci à l’océan de m’avoir laissé passer !