Qu’on se le dise …

Archives

Meilleure progression en 24h pour Mirabaud

Toujours menée par le trio composé de Banque Populaire, Macif et Cheminées Poujoulat, la flotte de ce Vendée Globe 2012 ne compte désormais plus que 16 solitaires après l’annonce officielle des abandons de Samantha Davies suite à son démâtage et de Louis Burton (Bureau Vallée) suite à la collision avec un bateau de pêche.

Si les conditions de mer et de vent sont beaucoup plus simples devant que derrière, la problématique pour les hommes de tête est de savoir quand envoyer l’empannage qui les mènera sur une route plus sud, le tout poussé par une grande et longue houle de nord. Si la première moitié de la flotte a largement ralenti, le flux de nord profite encore à quelques skippers qui arrivent à combler une partie de leur retard. La meilleure progression de ces dernières 24h est celle de Dominique Wavre sur Mirabaud qui, avec 340,5 milles, gagne 136 milles sur le leader et une place au classement (10e). Jérémie Beyou sur Maitre CoQ s’empare, quant à lui, de la 6e place aux dépens de Vincent Riou sur PRB qui navigue pourtant plus vite. Mais la position intermédiaire de Jérémie Beyou plus proche de la route directe lui est favorable. À la latitude des Canaries, Arnaud Boissières va faire son entrée dans la dorsale, synonyme de ralentissement. À 11,6 nœuds, le skipper d’Akéna Vérandas est en 11e position à 209 milles du leader. `

Ralenti dans le cœur de la dépression, Alessandro di Benedetto sur Team Plastique accélère de nouveau et pourra choquer les écoutes et allonger la foulée. Le skipper transalpin ferme la marche à 705 milles de Banque Populaire.