Qu’on se le dise …

Archives

Mike Golding fait le point

Actuellement, nous progressons plutôt bien mais les conditions restent assez fragiles. Le vent est très variable, en force comme en direction. La nuit dernière, tout allait bien, j’avais le A3, et d’un seul coup il y a eu un gros changement de vent qui a complètement perturbé le pilote automatique. Depuis, je fais particulièrement attention. On dirait que ce genre de choses se passe surtout la nuit, dès que je relâche un peu mon attention, en fait…  

Ces hautes pressions vont rester plus ou moins sur nous pendant un moment, et la zone va s’étendre, ce qui fait qu’on ne va pas pouvoir juste la traverser.  C’est frustrant de voir que l’écart se creuse aussi rapidement on ne peut rien changer à la façon dont ça va se passer.