Qu’on se le dise …

Archives

Mike Golding, pas si mécontent

Le vent mollit un peu en ce moment, et dans 5-6 heures il faudra que je pousse de nouveau dans l'est pour rester avec le vent. Cela ne semble pas si mal pour moi actuellement. Cela pourrait être pire. Sur cette route au reaching, j'espère tenir mes polaires à 100 %, tandis que Jean (Le Cam) risque d'avoir du mal à faire les siennes dans des vents portants plutôt légers.

C'est calme à présent, et il fait clairement plus frais. Bien sûr, je peux toujours me faire arrêter, mais d'abord je dois virer, et m'acquitter du cap Finisterre.