Qu’on se le dise …

Archives

Mike Golding : « Quand aller dans l’Ouest ? That is the question »

« C’est difficile de ne pas suivre la brise dont je bénéficie. Si les modèlent indiquent de faire de l’ouest, cela ne semble pas avantageux pour moi dans l’immédiat. Je vais profiter d’une petite compression de l’écart avec les leaders qui est toujours bonne à prendre.

« Je commence à rencontrer quelques trous de vent. La vraie question est de savoir quand aller à l’ouest. Je ne voulais pas être le premier, comme je ne veux pas non plus être le dernier. Mon objectif est de vraiment rester dans le flux de pression dont je bénéficie actuellement, et je sens que cela se passe plutôt bien jusqu’à maintenant. Par ailleurs, faire très tôt de l’ouest suppose se rapprocher très vite du centre de la dépression, assez creuse et qui se déplace lentement, avec le risque de rencontrer des vents très forts. Je n’ai pas forcément envie de me prendre un coup de pied si tôt dans la course. »