Qu’on se le dise …

Archives

Nouveau contretemps pour Javier Sansó

Le chariot de la drisse de grand voile s’est de nouveau cassé, mais pas au même endroit que la première fois. Ce matin, quand j’ai pris un ris, le chariot était coincé : j’ai réussi à le faire descendre mais une pièce est restée dans le rail, à environ 27 mètres du pont. Demain j’essaierai de grimper à nouveau au mât, voir ce qu’il se passe là-haut. Théoriquement, ça devrait être plus simple que la dernière fois, car le bateau sera stable et ne fera pas d’embardées.

Je pense que je pourrai résoudre ça au lever du jour. Je suis remonté un peu au Nord car j’avais les doigts congelés. En haut, je pourrai mieux travailler... J’espère que ça m’aidera. J’espère pouvoir réparer et continuer avec la grand voile entière, autrement je devrai continuer avec un seul ris jusqu’à la fin. Ce qui veut dire que j’irai beaucoup plus lentement avec les vents moyens ou faibles.

Demain je me mettrai au travail pour y remédier aussi vite que possible.