Qu’on se le dise …

Archives

Nuit blanche pour visages pâles

Adieu l’Atlantique, bonsoir l’Indien. Pour leur première nuit dans ce nouvel océan, les hommes de tête vont devoir composer avec une météo instable, des conditions changeantes. En témoignent les vitesses des monocoques qui varient sensiblement au gré des caprices d’un vent capricieux. La petite dépression qui sévit au sud de l’Afrique en est la cause principale.