Qu’on se le dise …

Archives

Javier Sansó a passé la porte des Aiguilles ce matin

Ce vendredi 6 décembre à 05h47 TU, Bubi a franchi sa première porte des glaces.

« Tout va bien à bord d’ACCIONA 100% EcoPowered, la routine du Sud : boissons chaudes et manœuvre lentes. Ce matin, je me suis débrouillé pour empanner deux fois... Je suis sorti du vent et ai dû empanner une première fois vers le Sud. Mais du coup, j’étais à deux doigts de manquer la porte des glaces. J’ai donc dû empanner une deuxième fois. Maintenant c’est bon, je suis sur la bonne route et d’ici quelques heures, quand le vent tournera, j’empannerai de nouveau  vers le Sud pour me placer dans une meilleure position pour la deuxième porte. Et éviter les hautes pressions. Nous verrons bien comment avancent les choses. Ce matin, selon les bulletins météo, je devais aller très au Sud pour éviter les zones de calme. Mais finalement, je n’aurais peut-être pas besoin de trop descendre. Mais j’ai toujours 300 petits milles à parcourir, avec des vents très bas, mais on fait avec ce qu’on a ! C’est dommage, car je voulais passer au Sud des Kerguelen mais ce ne sera pas possible car sur les images satellites, l’archipel est entouré d’iceberg de tous les côtés.

Les portes des glaces sont nécessaires et indispensables. En revanche, elles ne devraient pas nous obliger à descendre dans les zones de glaces afin d'éviter les hautes pressions qui nous barrent le chemin au-dessus d’elles. Ce système de remonter les portes dès qu’il y a de la glace ne me paraît pas idéal. Il serait plus judicieux de définir des zones d’exclusion, comme c’est le cas pour d’autres courses. Au final, les portes n'évitent pas les emmerdes, et Alex comme Bernard vont tout droit vers le sud, vers des zones de glaces, pour atteindre plus rapidement la porte... qui est pourtant censée nous protéger des glaces.

Sinon je suis très content du comportement du système énergétique du bateau. Je termine chaque journée avec les batteries chargées à 100%, soit plus d’énergie qu’il ne m’en faut. Ce qui me surprend, c’est que le ciel est pourtant couvert, avec des nuages très hauts. Je n’ai toujours pas eu besoin de mettre les hydrogénérateurs. Les nuits sont courtes et le seront de plus en plus, mais les nuages seront plus bas, ce qui changera les conditions de recharge... ou pas, nous verrons bien! »