Qu’on se le dise …

Archives

Lemer : Dans l’une des dernières fonderies françaises de plomb

Parmi la multitude de PME qui travaillent de près ou de loin pour le secteur naval, certaines sont plus atypiques que d’autres. C’est le cas de la fonderie Lemer, basée dans la région nantaise. Spécialisée dans les alliages à base de plomb, c’est l’une des dernières de France dans ce domaine. En décembre 2016, le groupe Lemer (qui compte aussi la fonderie Dejoie à Nantes) a été repris par Laurent Lécole, actuel directeur général, avec l’appui des fonds d’investissement Atalaya (dirigé par ACE Management), Ouest Croissance et Litto Invest.

Alumarine : Les sauveteurs de Port-Blanc découvrent leur nouvelle vedette

Le chantier de l’ouest nantais Alumarine Shipyard a présenté jeudi 15 février une nouvelle vedette en aluminium de 12 mètres destinée à la station SNSM de Port-Blanc, dans le Morbihan. Pour l’occasion, un groupe de sauveteurs de la station bretonne était spécialement venu pour découvrir son futur outil de travail.

 

(© MER ET MARINE - MATTHIAS ESPERANDIEU)

La Prémar de Cherbourg inaugure les contrôles environnementaux en mer

« La mer prend une importance exponentielle à la fois en matière d’environnement et d’usage. Il est donc nécessaire de mettre du régalien dans les activités qui s’y trouvent ». Le vice-amiral d’escadre Pascal Ausseur, préfet maritime de la Manche Mer du Nord, a décidé de mener une politique volontariste dans une nouvelle police en mer, celle de l’environnement. Dans son secteur, 30 à 40% du littoral côtier est classé en aire marine protégée. Et ces zones, dans leur raison d’être, prévoient des normes spécifiques pour leurs usagers.

Ponant va lancer deux campagnes de recrutement par an

Ponant va, dans les trois prochaines années, armer cinq nouveaux navires : les quatre unités d'expédition de type Explorer, dont les deux premières doivent entrer en flotte cette année, et le futur brise-glace du projet Ponant Icebreaker. Pour armer ses navires, la compagnie va devoir massivement recruter. «  Les besoins en recrutement sont de 1100 personnels embarqués d’ici 2021 et près de 60 collaborateurs au siège », précise François Vielfaure, le directeur d’exploitation.

Encore un incident avec un convoi de vieux navires au large de Brest

Comment un navire présentant des problèmes de sécurité avérés peut-il traverser les eaux européennes sans être signalé? C’est un peu la question qui se pose suite à la très grosse mésaventure, le week-end dernier, du remorqueur Nas Pathfinder et son attelage dans le golfe de Gascogne. Une mésaventure qui aura mobilisé de nombreux moyens de sauvetage français, dont l’Abeille Bourbon et le VN Sapeur, beaucoup d’énergie de la part des secours français et espagnols et qui rappelle le naufrage au large de la Bretagne des deux coques Maersk en décembre 2016.

1 / 1 237123456789102030401 237