• Embarquement à bord du ferry GNL Megastar
    En mer Baltique, le gaz naturel liquéfié est désormais considéré comme le carburant du futur, particulièrement par les compagnies de transport de passagers. Cependant, et malgré l’adoption de la limite de O.1% d’émission de soufre dans les zones SECA, son développement a été ralenti par le choix des armements de se tourner vers l’utilisation de scrubbers […]
  • Bordeaux : 53 escales de paquebots programmées en 2017
    Bordeaux, situé en 2ème position derrière le Havre pour l'accueil des escales de croisière sur la façade Atlantique-Manche, a enregistré la plus forte progression avec 50 escales (+42 %) et 33 200 passagers (+66%) en 2016.Plébiscitée par les armateurs et les croisiéristes, le succès de l'escale Bordeaux se confirme avec d'excellentes perspectives pour 2017 : […]
  • Les marines du Proche et du Moyen-Orient
    Cette région, très instable, est en proie au terrorisme et aux conflits armés, avec en toile de fond des rivalités très fortes entre Etats, certains allant jusqu’à se livrer bataille par procuration sur des territoires étrangers. Il en découle un renforcement global des arsenaux militaires. Cela, avec le soutien selon les cas des Occidentaux, des […]

Archives

Embarquement à bord du ferry GNL Megastar

En mer Baltique, le gaz naturel liquéfié est désormais considéré comme le carburant du futur, particulièrement par les compagnies de transport de passagers. Cependant, et malgré l’adoption de la limite de O.1% d’émission de soufre dans les zones SECA, son développement a été ralenti par le choix des armements de se tourner vers l’utilisation de scrubbers ou de diesel marine. Le voyage inaugural du ferry au GNL Megastar de la compagnie Tallink, le 29 janvier dernier entre Helsinki et Tallin, a donc suscité une attention toute particulière.

 

Bordeaux : 53 escales de paquebots programmées en 2017

Bordeaux, situé en 2ème position derrière le Havre pour l'accueil des escales de croisière sur la façade Atlantique-Manche, a enregistré la plus forte progression avec 50 escales (+42 %) et 33 200 passagers (+66%) en 2016.
Plébiscitée par les armateurs et les croisiéristes, le succès de l'escale Bordeaux se confirme avec d'excellentes perspectives pour 2017 : 53 paquebots sont attendus, pour un équivalent de 86 journées à quai sur les terminaux de Bordeaux et Le Verdon (et dans une moindre mesure Pauillac et Bassens).

Les marines du Proche et du Moyen-Orient

Cette région, très instable, est en proie au terrorisme et aux conflits armés, avec en toile de fond des rivalités très fortes entre Etats, certains allant jusqu’à se livrer bataille par procuration sur des territoires étrangers. Il en découle un renforcement global des arsenaux militaires. Cela, avec le soutien selon les cas des Occidentaux, des Russes ou des Asiatiques, qui n’oublient pas le caractère éminemment stratégique de cette partie du monde.

Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020

Ils sont venus des quatre coins de Bretagne, de Rouen, de Paris et même du haut Limousin. Le projet de Grand Voilier École (GVE) a réuni à Brest ses forces vives pour rappeler l'avancée du projet et le prochain appel à financement de ce trois-mâts de 90 m de long.

20 ans de transport maritime : Analyse des grandes mutations

Depuis sa création en 1997, l’ISEMAR observe les industries maritimes. À l’occasion de ce vingtième anniversaire, c’est l’occasion d’un retour en arrière sur l’évolution récente du transport maritime. Les échanges internationaux ont bien changé depuis la fin du XXème siècle pour entrer dans l’ère de la globalisation et non sans à-coups (crises, reprises). Le transport maritime et les ports n’ont cessé de changer, car au-delà des questions de marché c’est le mouvement perpétuel de l’évolution des navires, des ports et des acteurs.

1 / 1 150123456789102030401 150